lundi 11 mars 2013

Travaux - La cuisine (2)

Ça y est, l'ouverture du mur porteur entre la cuisine et le salon est enfin terminée...

Enfin, terminée est un bien grand mot! Car nous sommes très déçus par le travail du maçon. Sur le devis, il devait travailler 3 jours. Au final, il a fait 3 demi-journées... Il devait aussi bâcher pour protéger la maison de la poussière... Il a sorti le rouleau, puis l'a rangé, sans rien bâcher! Résultat, on a de la poussière de brique partout, c'est une horreur! Il n'avait pas prévu de faire les finitions, et devait faire un rebouchage grossier! Pour le coup, on n'est pas déçus, mais bon, je m'attendais à mieux de la part d'un professionnel! Je n'ai pas souvent touché la truelle, mais le peu de fois où je l'ai fait, j'ai fait mieux que ça!!!

Bref, on l'a un peu amer là... Surtout à 2 250€ la prestation!
Et le pire, c'est l'IPN... A la base prévu en bois, on se retrouve avec un truc moche, en métal, non coffré, qu'il a dégueulassé de ciment, et tout rouillé, qu'on va passer des jours à faire revenir pour que ça ressemble à quelque chose. 

Place aux photos...

L'état des lieux, après 2 demi-journées de travail: un seul étai soutien le mur. A la base, avant de percer, il devait placer des étais partout pour soutenir le plafond (normal, pour un mur porteur...). Bien sûr, il ne l'a pas fait!!! "Ne vous inquiétez pas, a-t-il dit à Hudbad, ça tient bien, sinon je ne l'aurais pas fait!"... Mouais. N'empêche, il a pris des risques que nous n'aurions personnellement pas pris!!! Et puis, rien n'est bâché, et je vous laisse voir l'état de notre "pièce de vie"...




Voilà donc comment la poussière de briques est devenue notre meilleure amie...
Après ça, il a travaillé une matinée: pose de l'IPN, rebouchage grossier, et heureusement, il a embarqué les gravats...

Un point positif néanmoins: la découpe est propre, droite...


Mais le rebouchage est salopé... A me dire qu'il aurait mieux fait de s'abstenir, j'aurais fait mieux!
On voit bien là l'application d'un professionnel qui rebouche au ciment...

Ah, tiens? Il reste un fond de ciment? Je pose ça n'importe comment pour reboucher le trou... Enfin, façon de parler hein?
Le dessus du bar, qu'il s'est heureusement abstenu de combler... Bon, il aurait quand même pu enlever les gravats qui s'y trouvaient... Ça a été à nous de nettoyer toute la poussière et les gravats qui s'y trouvaient. Très facile à faire, quand on est alité et qu'on peut bouger maximum 2h par jour...
La poussière sur le piano... Oui oui, y en avait aussi à l'intérieur du piano! Mais ça ne coûte rien un piano, c'est bien connu! Grrr....
Et le clou de tout ça, à cause de la poussière, l'ordi fixe d'Hudbad est HS... Bon, il était vieux, mais on se serait franchement passé de ce genre de désagréments, et l'aurions bien gardé un an de plus!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire