dimanche 14 juillet 2013

Au jardin gourmand (1)

Dans les articles "Au jardin gourmand", j'ai décidé de vous présenter notre travail pour avoir un véritable garde-manger chez nous... A une époque où les jardins potagers sont sur le point d'être surveillés (je sens qu'ils vont finir par nous faire payer des impôts supplémentaires pour avoir un potager bientôt!), cela ne peut pas faire de mal de vous présenter notre démarche.

Toujours dans le soucis d'une diversité maximale, et pour avoir également une belle diversité alimentaire, nous avons décidé d'investir dans le potager et le verger.

En ce qui concerne le potager, cette année est une année test pour nous. Nous plantons, nous achetons, nous espérons produire, mais si ce n'est pas le cas, nous apprendrons de nos erreurs! Les débuts ont été particulièrement difficiles. D'abord parce qu'on s'est précipités sur les jeunes plants, nous avons planté un peu trop tôt, et les tomates ont végété, sans même pousser d'un poil pendant presque 2 longs mois! Mais avec les chaleurs estivales, les plants commencent enfin à produire!

Tomate cœur de bœuf
Tomate de variété ancienne, de couleur jaune. Malheureusement, je ne me rappelle plus quelle variété exactement...
Tomate Green zebra
Tomate Noire de Crimée
Tomates cerises
Au coin potager, nous avons également tenté les courgettes (les élèves de la classe de maternelle en ont fait germer une quantité impressionnante, donc j'ai récupéré 3 pieds). Sur 3 pieds plantés, 2 se sont fait dévorer par les limaces et autres escargots. Il ne nous reste donc qu'un pied, ce qui n'est pas top pour la pollinisation. Heureusement, je crois que l'un de nos voisins en a planté aussi, du coup notre pied produit quand même!

Notre première courgette encore toute jeune... Vous pouvez apercevoir à ses côtés des fleurs femelles en boutons, ce qui laisse présager de futures récoltes! :D
Nous avons également tenté de planter un pied de courgettes rondes, qui ne fait que des fleurs mâles pour l'instant... On a tenté le melon jaune aussi (sur 2 pieds achetés, un seul survivant...). Pas sûr que nous ayons une production cette année, mais nous observons au moins les belles fleurs, et les mini-melons avortés...

Fleur femelle, probablement épanouie le matin-même. Nous saurons vite si elle a été fécondée, mais j'ai peu d'espoir.
Notre grande réussite, c'est la citrouille, que nous faisons grimper sur une arche. Après plusieurs fleurs femelles avortées, je n'y croyais plus. Jusqu'au jour où, une fois la fleur fanée, nous avons vu le fruit grossir de jour en jour! C'est la première fois que je vois une citrouille se développer, et ça me fascine! Je vais la déguster ma citrouille cet automne! :D

Une belle citrouille en préparation... Elle grossit à vue d’œil, c'est fascinant!
Dans le verger, des fraises se développent (Charlotte et Mara des bois). Malheureusement, quand l'une d'elles mûrit, j'attends après l'homme pour la partager. Quelle erreur! La nuit, les limaces passent par là et se régalent. Donc c'est décidé, quitte à se régaler, autant que ce soit mes papilles en vacances qui en profitent, et tant pis pour l'homme qui travaille et est toujours trop fatigué pour aller cueillir une fraise!

Une fraise en train de mûrir... Bientôt bientôt, il faut que je la dévore! Mouhahahaha!!!
Comme nous envisageons le jardin à long terme, nous avons également pensé aux baies, dont les arbustes vont mettre du temps à pousser: groseilles, framboisiers, muriers, cassissiers... D'ailleurs, nous avons trouvé un hybride framboise-mûre qui produit 3 fruits cette année! De quoi nous mettre l'eau à la bouche!

Fruits hybrides framboises-mûres


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire