mercredi 22 octobre 2014

Au jardin potager...

Après une année 2013 peu concluante côté "potager", et relativement pleine de promesses côté "verger", nous avons modifié nos plans pour 2014. Les tomates ont été plantées un peu plus tard, et placées ça et là entre les framboisiers, mûriers et autres fruitiers. Des poivrons ont été placés plus à l'ombre, car semblant avoir souffert de la chaleur l'année passée.

Pas de courgettes cette année (grignotées dès leur arrivée par les limaces et escargots...). De même pour les courges, melons et pastèques, qui n'ont pas tenu la semaine. On retentera en 2015, maintenant que les poules sont là et pourront grignoter quelques mollusques baveux indésirables...

Voilà donc en photos, une présentation de notre petite production potagère de l'année.

Août 2014:

Quelques tomates cerises grappes.
Fleurs de tomates.
Toute jeune tomate... Une cœur de bœuf, si mes souvenirs sont bons.




Le 4 Octobre 2014:

LE poivron de l'année... Allez savoir pourquoi, le plan a bien poussé, il a bien fleuri, mais un seul poivron a réussi à se développer.
Cornue des Andes. L'une d'elles a mûri, et sitôt mûre, a été grignotée par une grosse limace, qui a fini dans le gosier des poules. Non mais!
Des choux, prêts à planter pour l'hiver: Choux-fleurs et Choux verts frisés.

Le 21 octobre 2014:

Choux plantés depuis quelques jours... Les limaces et escargots s'en sont déjà régalés, mais quelques pieds subsistent et résistent, encore et toujours, au grignoteur.
Feuille de choux version "dentelle", couverte des gouttelettes de pluie de la nuit passée.
Le poivron, prêt à être cueilli, semble-t-il. Sont-ce les premiers frimas qui l'ont fait noircir ainsi?

Pied de tomates cerises grappes, qui s'est semé tout seul, comme un grand... Plutôt rustique, c'est le plus beau pied que nous ayons eu cette année. Malheureusement tardif, je pense que nous n'en mangerons rien du tout.

Il est pourtant plein de bonne volonté, il produirait encore, si les températures étaient plus clémentes...

Ça me donne bien faim, mais ce n'est que de la poudre aux yeux!


Au final, cette année nous avons pris très peu de photos. Deux pieds de tomates ont été attaqués par le mildiou, dont un a succombé. L'autre, un pied de Green Zebra, a produit une branche qui a poussé plus loin de la source de la moisissure, et a su résister à la maladie. Il a ainsi pu produire quelques petites tomates que nous avons mangées en octobre.
Nous avons récolté de nombreuses tomates cerises, dont des tomates prunes noires, des tomates poires jaunes, et des brins de muguet, absolument délicieuses (douces et sucrées, à la chair bien ferme)...
En ce qui concerne les grosses tomates, l'année n'a pas été très fructifère. Nous avons réussi malgré tout à manger quelques tomates cœur de bœuf absolument délicieuses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire