samedi 25 avril 2015

Au jardin, début avril...

C'est avec un petit peu de retard que je viens vous donner des nouvelles de notre jardin, qui reprend vie et commence à fleurir, au début du mois d'avril.

Cette année encore, les crocus ont fleuri dès le mois de février, ainsi que les perce-neiges, mais je n'ai pas pris le temps de les photographier.
Le début du printemps a été très occupé par le nettoyage du gros œuvre, à savoir les branchages de saules qui restaient encore en tas, notamment les petits branchages que nous ne gardions pas pour la cheminée.

Je vous laisse donc constater par vous-même l'évolution de notre petit jardin que nous aimons tant.

Le devant de porte, enfin débarrassé des branchages du saule qui nous encombraient!

Narcisse

Seule tulipe que j'ai plantée cet automne (j'en avais tout un lot, mais je ne m'y suis pas mise assez tôt...). Couleur surprise, et je ne suis pas déçue! Elle se marie drôlement bien avec les jacinthoïdes qui l'accompagnent.


Premier azalée en fleurs. J'ai enfin eu raison du buisson qui le cachait depuis le début! C'est la première année que nous profitons pleinement de sa floraison!

Détail des fleurs, parce qu'elles sont trop belles à la lueur du soir.




Fleurs de poirier, planté depuis 2ans car sauvé de la poubelle de Lidl par notre voisine, qui nous l'a gracieusement offert. Malheureusement, point de fécondation cette année, toutes les promesses de poires se sont envolées avec les pétales.

Prunier, qui a beaucoup souffert l'an passé. On voit la partie ancienne, greffée Reine Claude, et les rejets qui partent de sous le greffon fructifient pour la première fois cette année... Si les fruits ne sont pas bons, nous remplacerons l'arbre par un nouveau prunier...

Détail des fleurs côté Reine Claude.

Arbuste magnifique qui pousse au sein du feuillage du laurier sauce.

Cerisier en fleurs.

Lavande minuscule, plantée en 2014.

Sauge officinale, plantée en 2014. Sa croissance est saisissante! L'an passé, je n'osais pas trop me servir, mais cette année, on va s'en donner à cœur joie!

Le romarin pousse tant bien que mal au beau milieu des branchages de sauge, et de la laurine que nous avons de nouveau scalpée. Quelle cochonnerie ça! On a beau couper, ça revient toujours!
Menthe poivrée qui repart, après s'être cachée sous terre tout l'hiver. On aperçoit à l'angle, une petite violette, caractéristique de notre région.

Fleur de cognassier japonais, rejet du voisin, qui coupe le sien avant la floraison chaque année! Quelle idée?

Cerisier sauvage...

Framboisier (framboises rouges), planté en 2013.

Cassis planté en 2013. Il va probablement fructifier!

Goji planté en 2014.










Goji planté en 2013 (curieusement beaucoup plus petit que celui planté l'an passé).

Haie de framboisiers et mûriers. Celui qui court, qui s'étale, c'est le mûrier sans épines. En dessous, perdu au milieu, un hybride framboises/mûres.

Baie de mai planté en 2014.

Baie de mai planté en 2013 (lui aussi plus petit que celui de 2014).
Fleur de prunier (partie non greffée).

Petit massif au pied du prunier: les jonquilles fanent,  laissant place aux jacinthoïdes, bientôt relayés par les iris puis les hémérocalles.


Groseiller à maquereau planté en 2013 (qui va fructifier pour la première fois cette année aussi).

Framboisier jaune (Fallgold) planté en 2013. Sa fructification est spectaculaire! Nous nous sommes déjà bien régalés l'an passé.

Un fraisier, à droite, et une plante grasse qui a réussi à passer l'hiver sans geler. Youpi!

La tonnelle s'est effondrée sous le poids de l'âge (la structure métallique avait complètement rouillé...). J'ai passé le début des vacances à tout nettoyer. Un sacré boulot!


Des pompons jaunes dont j'ignore le nom...

Petit massif en cours d'élaboration, mélange de fleurs plantées et de fleurs sauvages... On voit le pied de cyclamen qui a résisté au froid de l'hiver, avec une floraison continue depuis sa plantation en automne.

Notre devant de porte défiguré par la taille du saule, et auquel nous essayons de redonner une allure correcte. Les caillebotis donnés par une amie nous ont changé la vie... :)

Le saule n'a visiblement pas compris que sa vie était terminée...
Même coupé en morceaux, il persiste et signe "Je veux vivre!".

En son sein, poussent les graines que les oiseaux ont négligemment fait tomber cet hiver.


Lavande, plantée en 2013, avec quelques repousses de persil à son pied, semé au même moment...

Fleurs à planter, venant du jardin de ma grand-mère... J'aime beaucoup la floraison estivale de ces petites plantes. J'espère qu'elles se plairont chez moi!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire